Ce que nous pensons du TTIP…

ParPatrick Jonniaux

Ce que nous pensons du TTIP…

Une société démocratique et écologique ?

Oui, c’est possible (mais pas avec le TTIP / CETA !)

Nous sommes des milliers à vouloir « Tout Autre Chose » qu’une société du chacun pour soi et du sauve qui peut.  Nous avons des idées ou des modes de vie très divers, mais nous sommes d’accord sur 10 balises fondamentales.

Deux de ces balises sont tout particulièrement menacées par les deux projets de « grands marchés transatlantiques » actuellement négociés au niveau européen (TTIP et CETA) : le projet d’une société démocratique et écologique.

Ces traités (lire ici) ne sont pas de simples accords de commerce avec le Canada ou les États-Unis, ils auront surtout des conséquences dans de nombreux domaines : ils armeront les multinationales contre les États notamment, via la création de tribunaux d’arbitrage semi-privés, ils donneront plus de pouvoir aux lobbies, harmoniseront par le bas les normes sociales et environnementales américaines ou canadiennes et européennes, etc.

Par exemple, on assiste depuis des mois à la comédie politique autour du glyphosate (le Roundup de Monsanto). Les États européens ne veulent pas se mettre d’accord sur une autorisation prolongée de ce produit « probablement cancérigène » (selon les termes de l’OMS), mais la Commission ferraille pour imposer quand même une nouvelle autorisation. Demain, avec le TTIP ou le CETA, Monsanto pourrait faire payer aux États européens des amendes gigantesques s’ils interdisaient le Roundup – ou n’importe quelle autre source de profits potentiels.

Notre santé passerait après les profits ; nos parlements seraient tenus en laisse par les actionnaires des multinationales.

Peut-on faire autrement ?

Oui, on peut. 

Des projets de ce type ont déjà été repoussés par une mobilisation citoyenne internationale (la directive Bolkestein en 2005, le projet ACTA en 2010).  Nous pouvons forcer nos gouvernements à protéger mieux les circuits courts, l’économie circulaire et coopérative, que les multinationales.

Cet automne sera crucial : les négociations du TTIP (États-Unis / Commission européenne) sont très avancées, et le CETA (Canada / Commission) est même prêt à être ratifié ! C’est pourquoi, en Belgique, la coalition StopTTIP.be regroupe des dizaines d’organisations et de mouvements (dont Tout Autre Chose et Hart boven Hard) pour empêcher la ratification de ces accords.

Elle organise le Stop-TTIP&CETA-day le mardi 20 septembre 2016 de 17h à 20h, dans le quartier européen à Bruxelles.  Des blocs sont organisés autour de 8 thèmes essentiels (cf. infos détaillées ici).  Il est essentiel que nous y soyons très nombreux. Le mouvement Tout Autre Chose et ses locales mobiliseront pour y participer.

 

ttip

 

Nous invitons les milliers de signataires  de Tout Autre Chose et tous les citoyens à se mobiliser et à mobiliser leurs familles et amis pour s’opposer à des traités qui sont en contradiction flagrante avec nos balises.

Enregistrer

Enregistrer

À propos de l’auteur

Patrick Jonniaux administrator