Objectif 10.000 signatures pour un tout autre tronc commun

ParBernard Delvaux

Objectif 10.000 signatures pour un tout autre tronc commun

Bonjour,

Vous faites partie des 500 premiers signataires de la pétition pour un tout autre tronc commun. Nous vous remercions de ce soutien. Nous ne pouvons cependant espérer influencer la politique d’éducation en en restant à ce stade. Nous vous invitons dès lors à relayer notre appel dans vos réseaux.

Notre objectif un peu fou ? Rassembler 10.000 signatures pour réclamer un tout autre usage des 10.000 heures de vie scolaire des enfants. N’hésitez pas à relayer ce message au-delà d’un cercle de convaincu-e-s. Car, en plus d’un impact sur le futur tronc commun, nous voulons à plus long terme faire sortir le débat sur l’éducation de ses ornières. Pour ouvrir de nouvelles questions essentielles et changer de projet éducatif.

Pour diffuser cet appel, vous pouvez, si vous le voulez, vous inspirer du courriel ci-dessous, ou relayer le post Facebook.

Merci d’avance pour le temps que vous consacrerez à soutenir nos efforts.

Tout Autre Ecole

TAE-Logo TAE

SUGGESTION DE COURRIEL, À PERSONNALISER SELON VOTRE SENSIBILITÉ

Titre :

Je vous invite à vous positionner

Message :

Bonjour,

Que faire des 10.000 heures vie que les enfants passent à l’école entre 6 et 15 ans ? Telle est la question bientôt posée au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, appelé à débattre du futur tronc commun.

Je vous invite à vous positionner sur cette question importante. La pétition lancée par Tout Autre Ecole réclame un débat ouvert, qui ne se limiterait pas aux propositions mises sur la table par la Ministre. Ces propositions paraissent en effet bien trop engoncées dans la vieille tradition scolaire et peu en prise avec les défis sociétaux.

Vous trouverez la pétition sur internet et sur le site du Soir une carte blanche qui développe davantage les arguments de la pétition.

Convaincu-e ? N'hésitez pas à signer la pétition et à la diffuser dans vos réseaux, par exemple en partageant le post Facebook.

Cordialement.

 

À propos de l’auteur

Bernard Delvaux administrator