Rendre visible la « pauvrophobie »…

ParPatrick Jonniaux

Rendre visible la « pauvrophobie »…

Ce 17 octobre, nous marcherons

A travers Bruxelles. Pour rendre visible l’invisible. Pour rendre visible la pauvrophobie.

Un mot pour nommer le rejet du pauvre ainsi que la peur, voire la haine, que la pauvreté inspire. Ce rejet s’incarne de multiples façons, au travers de clichés et de lieux communs répandus dans le public, mais s’exerce aussi très directement par le biais de politiques mises en place au niveau fédéral, régional mais aussi au niveau local.

Comme tous les ans, le 17 octobre sera la journée que le monde consacre à la lutte contre la pauvreté et au refus de la misère. Et comme l’an dernier, un parcours sera tracé dans les rues de Bruxelles, afin de rendre visible l’invisible.

La pauvrophobieest un terme qu’ATD Quart Monde souhaite inscrire dans le vocabulaire social et politique pour nommer le rejet du pauvre ainsi que la peur, voire la haine, que la pauvreté inspire. C’est une notion dont s’est également emparé Le Forum-Bruxelles contre les inégalités pour lancer la campagne de sensibilisation multimédia – pauvrophobie.be –  dès le mois de septembre.

Cette journée bruxelloise est co-organisée par ATD Quart Monde, Brussels Platform Armoede, la Fédération des Services Sociaux et Le Forum-Bruxelles contre les inégalités, en partenariat avec de nombreuses associations et organismes actifs à Bruxelles. La journée est organisée en lien et en coordination avec les autres initiatives prises dans le pays et particulièrement avec le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, un des pionniers de ces journées.

Tout Autre Chose vous invite à rejoindre ces rassemblements pour marquer votre solidarité et dire non à la pauvrophobie ambiante...

Retrouvez toutes les infos et actualités sur le site...

 

Et petite cerise... Christine Mahy a été faite Docteur Honoris Causa de l'ULg... retrouvez son intervention ici...

À propos de l’auteur

Patrick Jonniaux administrator