Au moins 1% d’Esperanzah!

ParPatrick Jonniaux

Au moins 1% d’Esperanzah!

Plus de 400 échantillons de produits bio formule DIY ont été fabriqués et distribués durant ce week-end.

Cela représente un peu plus de 1% des ±36.000 personnes qui entrent sur le site de l’Abbaye de Floreffe durant le festival.

Le Village des Possibles a encore permis la construction de ponts entre les gens, les associations, les projets.

Merci à l’organisation…

C’est pour vivre ce genre de week end que je suis dans Eco c’est logique!
Partager, avoir de l’impact et passer de très bons moments entre ami(e)s: la formule magique pour redonner de l’énergie pour les prochaines initiatives 🙂 !

Je crois que cette édition d’Esperanzah et l’activité que nous y avons fait fut une toute grande réussite!

C’était tellement réconfortant et gratifiant de voir à quel point les gens étaient enthousiastes et reconnaissants de leur avoir appris ces simples recettes. Je crois que nous en avons sincèrement sensibilisé un grand nombre et c’est tout ce qu’on peut espérer de mieux.

Ce qui m’a frappé encore plus c’est la bonne humeur de tout ce long w-e!  Des centaines de visiteurs, des milliers d’autres, cette fourmilière joyeuse, une bonne ambiance, des gens biens partout et pourtant si différents, malgré tout ce que nous combattons, tant à faire mais avec tant de facilité et cette entente parfaite entre nous…  Une réelle bouffée d’oxygène!

Ça a été un super weekend qui donne un bon coup à notre batterie. Je pensais, parfois, que faire des cosmétiques ça reste quelque chose qui n’a pas un énorme impact et qu’il y aurait des gestes bien plus puissants à faire.

Mais, en fait, ces gestes plus puissants demandent bien plus d’énergie pour se mettre en route et ils peuvent effrayer plus que booster. C’est donc dans un petit pot de dentifrice que je vois un petit effort qui sait ouvrir les portes à des plus grandes réflexions, aussi bien pour les gens qui sont déjà convaincus comme pour quelqu’un qui n’y a jamais pensé.

Pour moi, en tout cas, ça commence comme ça, avec des petits gestes qui ne me demandaient pas de grands efforts et je pense qu’on a touché plus des gens qu’on ne pense.

À propos de l’auteur

Patrick Jonniaux administrator