SNCB : non au « service minimum »

ParPatrick Jonniaux

SNCB : non au « service minimum »

LOGO TASNCBPour un service maximum ! Pas un service minimum

Le groupe Tout Autre SNCB va co-organiser, sur invitation de la CGSP cheminots et d’autres associations, une action pour dénoncer le service minimum.

Nous sommes convaincus que le service minimum à la SNCB n’est pas une bonne réponse pour les usagers pendant les grèves.

Ce 23 août, nous faisons une action pour mettre en scène et photographier un trajet de train pas comme les autres… un trajet où le service minimum serait d’application :
– des usagers laissés à quai
– des wagons tellement bondés qu’on sera à 6 dans les toilettes
– des problèmes de sécurité
– …

Rejoignez-nous!

Mieux vaut des trains qui ne roulent pas en cas de grève que des trains sur-bondés et dangereux pour la sécurité. A Barcelone, il y a eu 55 blessés le mois passé pendant le service minimum. Il faut éviter ça.

Le service minimum n’a pas pour but d’aider les usagers, mais de casser les grèves de cheminots. Or, si elles sont embêtantes un jour, elles sont utiles à long terme : elles ont été les moyens les plus efficaces pour stopper l’austérité dans le rail. Le gouvernement retire 3 milliards à la SNCB (supprime les petites gares, des trains, augmente les retards,…), et les grèves ont été les seules réactions efficaces pour que ça ne soit pas pire.

Notre mot d’ordre : Pour un service maximum ! Pas un service minimum.

Il faut que le gouvernement refinance le rail, et avoir des trains plus fréquents, à l’heure, plus sûrs et moins chers.

Rendez-vous à Bruxelles midi entre 7h30 et 7h45 du matin. Il faut qu’un maximum de monde soit présent !

Organisé avec la CGSP Cheminots – Bruxelles et d’autres associations.

 

Vous désirez nous rejoindre… inscrivez-vous via l’événement FB

À propos de l’auteur

Patrick Jonniaux administrator