FrisKot

ParPatrick Jonniaux

FrisKot

banniere friskot

LE PROJET

Sensibiliser différents publics aux inégalités et agir localement en mettant en place une initiative de frigos partagés pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

C’est de cette envie commune de favoriser la mise en place d’alternatives citoyennes et militantes au sein de la ville de Liège et du quartier Saint-Léonard qu’est née l’idée des frigos partagés. Le projet est mis en place et soutenu par la FGTB Liège.

En Wallonie, 23 kg de nourriture sont gaspillés par personne et par an. Outre une perte financière estimée à 174 euros par an par ménage, le gaspillage alimentaire représente 16 % des déchets ménagers.

Face à ce constat, des initiatives de frigos partagés ont vu le jour de Berlin [en savoir plus], à Londres [en savoir plus], en passant par la Belgique [en savoir plus].

POURQUOI UN KOT-À-PROJET JEUNES FGTB ?

Il existe à Liège un problème de qualité des logements étudiants disponibles sur le marché. Alors que l’offre publique de logement pour étudiants est assez peu présente, l’offre privée présente parfois des conditions de logements déplorables : logements vétustes, chers, mal équipés,…

En outre, le phénomène des kots de luxe prend une ampleur considérable. Sauna, salle de fitness, terrasse avec vue panoramique, ces logements de standing aux prix élevés s’inscrivent loin de l’idée d’accessibilité au plus grand nombre que nous souhaitons défendre.

En partenariat avec « les Tournières », coopérative liégeoise d'investissements éthiques et solidaires dans l’immobilier, les Jeunes FGTB veulent promouvoir l’engagement militant et permettre aux futurs étudiant-e-s participant-e-s l’occasion de devenir des acteur-trice-s critiques, solidaires et responsables de la société tout en développant des compétences en parallèle de leurs études (gestion de projet, travail en équipe, insertion dans la vie associative,…)

frigo1-01UN FRIGO PARTAGÉ

Un ou plusieurs frigos accessibles à toutes et tous dans l’espace public ou dans un espace privé rendu ouvert dans lequel chacun peut venir y déposer ses excédents alimentaires ou chercher ce qui lui manque.

Les frigos partagés sont une réponse économique et écologique pour faciliter le partage et l’échange entre habitants du quartier, lutter contre le gaspillage alimentaire et promouvoir des valeurs de solidarité et de vivre-ensemble en sensibilisant aux causes structurelles des inégalités. L’espace au rez-de-chaussée du bâtiment qui abritera les kots pourrait parfaitement se prêter à la mise en place d’un tel projet.

De septembre 2017 à juin 2018, les kotteurs se donneront la mission de mettre en place le projet des frigos partagés et ensuite d’en assurer la gestion de manière autonome.

 

Le site web du friskot...

Le FB du friskot Suivez les.... et partagez..

banniere 25 fevrier

 

À propos de l’auteur

Patrick Jonniaux administrator